LOGO_REGION_CMJN-LOGO_BLEU-GRIS.JPG

Auvergne-Rhône-Alpes, terre d’excellence de la gastronomie française

 

Auvergne-Rhône-Alpes est incontestablement la grande région de la gastronomie en France. Nos territoires auvergnats et rhônalpins abritent de merveilleux trésors, qu’il s’agisse de produits, de plats et de chefs à la renommée mondiale. Nous sommes cette grande région de la gastronomie tant par le nombre d’AOP et d’IGP que par l’ensemble des savoir-faire qui cohabitent depuis le champ jusqu’à l’assiette. Une telle richesse doit être accompagnée et soutenue. C’est ce à quoi la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée dès 2016.

 

Cette excellence s’ancre profondément dans notre identité, privilégiée par un territoire hors du commun, doté d’une grande diversité de milieux naturels et d’une richesse exceptionnelle d’espèces animales et végétales. Nos agriculteurs expriment à merveille cette nature grandiose, assurant la renommée de nos terroirs faisant d’Auvergne-Rhône-Alpes, la première région française, avec ses 193 productions labellisées sous signe officiel de qualité. A travers la célébration de la gastronomie, c’est tout aussi tout le talent, la générosité et la force de nos agriculteurs que nous soutenons et accompagnons.

 

Grâce à ses produits d’excellence, qui réjouissent les plus gourmets d’entre nous, Auvergne-Rhône-Alpes confirme ainsi son statut de première région gastronomique de France. En 2022, 96 chefs étoilés figurent au Guide Michelin, dont 8 défendent quotidiennement leurs 3 étoiles. On compte également 100 Meilleurs ouvriers de France et encore quelque 32 800 restaurants !

 

Lancée en mai 2021 auprès du grand public, la distingue d’ailleurs une nouvelle fois l’excellence de notre région dans ce domaine. Cette destination touristique de choix, axée autour de la gastronomie et des terroirs, valorise les chefs et artisans, de Dijon jusqu’à la Méditerranée. Félicitons-nous-en !

 

La gastronomie c’est aussi dès l’école que cela s’apprend. Nous avons ainsi lancé « la Région dans mon assiette », à l’initiative d’ailleurs de chefs de cuisine de lycées qui ne voulaient pas se résigner à la malbouffe : désormais nos lycéens mangent pour grande partie des produits locaux. Des produits qui n’ont pas fait trois fois le tour de la planète avant d’arriver dans nos assiettes. Non, ce sont des productions locales issues des savoir-faire d’exception de nos agriculteurs. Nous avons même organisé avec nos chefs de cuisine des challenges avec les Toques blanches et des chefs étoilés. Pour que perdure notre grande tradition de la gastronomie française, l’éducation au goût doit être, pour nos enfants, une priorité de tous les jours.

La gastronomie, enfin, c’est aussi une composante de notre identité et l’un des plus puissants atouts de la renommée de notre pays à l’international. Dans le monde entier quand vous mentionnez la France, on pense à la gastronomie. Et pourtant, j’ai pu constater, lorsque nous avons soutenu Davy Tissot et son équipe lors du Bocuse d’Or 2021, que nos chefs français recevaient un soutien et un encadrement qui n’étaient pas la hauteur de leurs concurrents, et surtout, de leur talent. Ce constat et la brillante victoire de Davy, nous ont inspiré ce projet de créer une structure spécifiquement dédiée à la préparation de nos professionnels aux grands concours internationaux. En somme, un grand « Clairefontaine » de la gastronomie. En lien avec deux institutions de référence de notre région, l’Institut Paul-Bocuse d’Ecully et le Campus de Groisy, nous avons présenté en février dernier ce grand projet de centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche. C’est une immense fierté pour notre région de conduire ce magnifique projet qui va porter haut les traditions, les savoir-faire et l’art de vivre de notre pays.

2017-laurence barruel-075-archives.jpg

© Laurence Barruel

gas1333-L.Olivier-fraicheur-de-vichy.jpg-3000px.JPG

© L. Olivier